Blog de notre aventure

Feijao vs Pizza

le 4 septembre
Brésil

Aujourd’hui nous faisons nos adieux à la langue portugaise.

Trois mois se sont déjà écoulés à découvrir une petite (toute petite) partie de cet immense pays.

Du Brésil nous pourrions vous parler des heures durant, tant nous avons aimé la diversité des régions visitées.

Bahia la tropicale, Maranhaõ le désertique, l’Amazonie couverte d’eau et le Ceará de noix de cajou.Le peuple brésilien fut surtout une véritable découverte pour nous. La manière ouverte et joyeuse de s’adresser à chacun. Il semble ne pas y avoir de barrière entre les uns et les autres (même si l’on nous a affirmé le contraire). L’âme d’enfant que nous avons ressentie en chacun des brésiliens nous a étonnée puis séduite! Toujours à s’amuser, faire la fête. Une sorte de légèreté communicative, malgré des difficultés quotidiennes.

Une phrase que l’on nous a souvent répétée au cours de ces trois mois, et qui résume bien la philosophie brésilienne :

« Fica vantage » ! Qui se traduit littéralement par « c’est avantageux » mais qui veut dire en réalité : « sens-toi à ton aise » ou « fais comme chez toi » !

Et c’est sûr, tu te sens vite « comme à la maison » Tant ici rien dans ta façon de faire ne pose problème. Rien n’est inconvenant et surtout on ne semble pas juger tes actes. Un sourire éclipse souvent toute incompréhension.

Par exemple : nous étions au restaurant (sur la terrasse), les clients de la table d’à côté avaient pris leur musique avec eux, et l’écoutaient très fort…bien sûr nous étions dérangés mais autour de nous tout le monde semblait apprécier, battait la mesure ou chantait les paroles!

Toujours au restaurant : il est tout à fait normal que les vendeurs de rue passent de tables en tables pour essayer d’écouler leur marchandise quand bien même celle-ci fasse directement concurrence à l’établissement lui-même !

Sur les resto-route du Nordeste (qui sont en faite de véritables restaurants, tu vas quand même pas te contenter d’un sandwich !) il n’est pas rare que soient installés des salles de repos avec hamac… »Fica vantage » !!!

Des exemples comme ceux-là, nous en avons vécu tout le long de notre séjour, parfois agacés, souvent admiratifs mais toujours étonnés !

Bref, notre visa expire dans quelques jours, notre avion pour l’Europe est prévu ce soir, et en patientant nous faisons nos adieux à ce pays dont nous n’avons pas (encore) percé tout les codes, mais qui nous a donné confiance en l’humain :

Le grand souci de tous les brésiliens que nous avons rencontrés concernait notre sécurité ou plutôt l’insécurité régnant dans leur pays…

En vérité nous n’avons rencontré que des gens souriants, prêts à rendre service, généreux et curieux d’échanger quelques paroles avec des inconnus.

Nous ne voulons pas faire d’angélisme , beaucoup de problèmes sont visibles (notamment concernant l’environnement), mais nous préférons parler ici de ce qui fonctionne…d’ailleurs notre départ coïncide avec l’élection présidentielle et nous souhaitons aux brésiliens un président qui les porte vers un avenir basé sur l’égalité de réussite pour chacun d’entre-eux.

C’est sur ces notes optimistes que nous abordons la suite de notre année sabbatique…plus près de chez nous…tout prêt de chez toi, en Sicile. Attention Palerme, on arrive !

Cet article a 4 commentaires

  1. Francis Monnin

    Magnifique les aventuriers, j’adore votre lecture, votre façon de ressentir les pays visités, votre empathie envers des coutumes, de l’art de vivre des habitants des régions parcourues.
    Au plaisir de vous lire

  2. Mikaël du gang des Yodleurs

    Beleze ! Bon retour en terre européenne ! Et à bientôt pour une bonne petite fondue Gruerienne ?

  3. Rita Baeriswy

    Herzlich willkommen in Europa! Ihr habt nun für Euer ganzes Leben kostbare Erinnerungen die Euch niemand nehmen kann! Ich freue mich auf den nächsten Bericht und wünsche Euch eine gute Reise!

  4. Orrego Samantha

    Que c est magnifique ! Vous me faites voyager dans tout ces petits coins de paradis… dans vos récits… sublime !!!
    Welcome back près de la Suisse ! Profitez bien de cette belle Italie 🙂
    À très vite sur Lausanne
    PS: David, j espère que le tire-bouchon vous a été utile 🙂

Laisser un commentaire